vinternet - wine web agency
L'actualité marketing communication internet réseaux sociaux vins champagnes et spiritueux vue par l'agence vinternet
Archives - vin+perspectives

Pokemon Go, Chardonnay Go... où ça nous mène?

Vinternet dans vin+perspectives , le 30/08/2016 | Lien permanent

chardonnay-go-vinternet2.jpg
Dans cet article nous allons parler du phénomène Pokemon Go et de son intérêt pour le marché du vin. 
Pour commencer, un trait d'humour avec cette vidéo - qui compte à date plus d'un demi-million de vues - produite par la comique américaine Dena Blizzard (OneFunnyMother)

Lire la suite

La Maison Tardieu Laurent prépare la refonte de son site Internet

Vinternet dans vin+internet , vin+perspectives , le 13/03/2016 | Lien permanent

tardieu-laurent.jpg
C'est une situation très fréquente : un site Internet vieillissant, non responsive, difficile à mettre à jour... il y a pourtant urgence à présenter les dernières avancées du domaine, les nouveaux habillages, les derniers millésimes, mettre à disposition des clients et des distributeurs toute l'information qu'ils sont en droit d'attendre d'un producteur de vins de qualité.

Lire la suite

Réunion filière vitivinicole organisée par GS1

Vinternet dans vin+perspectives , le 23/12/2015 | Lien permanent

Date
Le mercredi 27 janvier 2016 de 13h30 à 18h30 

Lieu
Les Salons de l'Aveyron, 17 rue de l'Aubrac, 75012 Paris

Contexte
Depuis 2011, d'importants travaux sont menés par la filière vitivinicole et GS1 France pour fluidifier la chaîne d'approvisionnement du vin et fournir des bonnes pratiques aux entreprises. Aujourd'hui, la digitalisation du commerce pose de nouveaux défis à la filière. Cette réunion a pour objectif d'identifier les sujets stratégiques qui permettront demain à l'ensemble des acteurs d'améliorer la gestion de leurs flux physiques et d'information de l'amont jusqu'aux consommateurs.

Programme
Contribuez aux échanges qui permettront de définir pour la filière viti-vinicole, les axes stratégiques de croissance, de modernisation et d'innovation. Des professionnels partageront avec les participants leur vision autour de 3 thématiques clés.

Le vin à l'heure du digital : quelles opportunités pour la filière ?

  • 13h30-13h45 Présentation de GS1 France : missions et objectifs. Cédric Lecolley, Directeur Marketing et Commercial, GS1 France
  • 13h45-14h00 Rappel des travaux réalisés pour la filière vitivinicole. Paul Bounaud, Chef de projets filière vitivinicole et RHD, GS1 France

Thématique 1 : Le vin et le commerce omnicanal

  • 14h00-14h15 Présentation des résultats du Baromètre SOWINE/SSI 2015, 6ème édition. Sylvain Dadé, Directeur Associé, SOWINE
  • 14h15-14h30 Enjeux et besoins métier d'un producteur de vin. Adrien Tonelli, Responsable Marketing, Famille Perrin
  • 14h30-14h45 Avec l'intervention de Julien Dorard, Directeur de l'Offre, La Vignery
  • 14h45-15h00 L'information produit, lien de confiance entre la marque et le consommateur. Philippe Hugon, Dirigeant Fondateur,vincod.com / vin.co
  • 15h00-15h15 : Réactions, échanges, pistes d'objectifs et d'actions
  • 15h15-15h30 : PAUSE

Thématique 2 : la traçabilité et la lutte contre la contrefaçon et les marchés gris

  • 15h30-15h45 Présentation de la norme internationale OIV « Traçabilité ». Jean-Claude RUF, Ph.D., Scientific coordinator, Head of unit "Safety & Health", Organisation International de la Vigne et du Vin
  • 15h45-16h00 Programme international de lutte anti-contrefaçon de l'Organisation Mondiale des Douanes. Benoit Goyens, IPM Private Sector Manager, Organisation Mondiale des Douanes
  • 16h00-16h15  Avec l'intervention de Didier de Amorin, Directeur Qualité Champagne, Moët Hennessy Champagne & Services
  • 16h15-16h30 : Réactions, échanges, pistes d'objectifs et d'actions

Thématique 3 : Les opérations de la supply chain du vin

  • 16h30-16h45  Avec l'intervention d'un représentant du Groupe Dartess
  • 16h45-17h00 Avec l'intervention de Yves Marie Le Gall, Chef de Groupe Appro-Log, Mutualisation & Nouveaux concepts et Partenaires, Auchan
  • 17h00-17h15 Avec l'intervention de Jeanne-Marie Chauvet, Responsable Pôle Marketing Produits, Geodis
  • 17h15-17h30 : Réactions, échanges, pistes d'objectifs et d'actions
  • 17h30-18h00 : Prochaines étapes
  • 18h00-19h00 : cocktail de clôture

Inscription
Cliquez-ici


Conférence GS1 : Maîtrisez votre information produit, l'enjeu majeur de la commercialisation des vins

Vinternet dans vin+business , vin+packaging , vin+perspectives , le 11/06/2015 | Lien permanent

A l'occasion de Vinexpo Bordeaux 2015, GS1 vous invite le mercredi 17 juin, de 14h00 à 16h00 (Meeting Room 3) pour une conférence sur le thème "Maîtrisez votre information produit, l'enjeu majeur de la commercialisation des vins"

Avec l'essor du commerce omnicanal, le consommateur connecté devient malgré lui un acteur clé des relations inter-entreprises. Descriptif du produit, visuel, disponibilité en stock, choix du lieu de livraison... autant de données produits initialement échangées entre professionnels qui sont aujourd'hui à fournir au consommateur avant l'acte d'achat. Avec les témoignages d'acteurs de la filière, les experts GS1 et la participation de l'Organisation Mondiale des Douanes, venez découvrir pourquoi la maîtrise de l'information produit est devenue un enjeu majeur pour la commercialisation de vos vins.

Plusieurs professionnels de la filière vitivinicole vous proposent de participer aux interventions suivantes :
•    Pourquoi l'identification des vins devient fondamentale pour la confiance de vos clients
•    Comment maîtriser le référencement de vos produits et améliorer leur attractivité en ligne ? 
•    Comment s'assurer qu'un vin est bien celui qu'il prétend être ? La collaboration et l'échange d'informations-produit, étape clé pour lutter contre la contrefaçon.

Intervenants :

Pierre-Etienne Garzaro, Vigneron, Vignobles Garzaro
Philippe Gamonet, Directeur du supermarché Casino de Montussan (33)
Benoit Goyens, IPM Project Manager, Organisation Mondiale de Douanes
Christelle Lecomte,Directrice Région Sud-Ouest, Vanksen
Philippe Hugon, Dirigeant Fondateur, vincod / vin.co
Paul Bounaud, Chef de projet secteur vitivinicole, GS1 France

En savoir plus sur le site GS1



Shazamez votre vin grâce à vin.co

Vinternet dans vin+media+sociaux , vin+packaging , vin+perspectives , le 05/06/2015 | Lien permanent

Shazam permet désormais aux amateurs de vins d'accéder directement au site mobile d'une cuvée ou d'un domaine en flashant simplement le QR Code présent sur la bouteille.

A ce jour, Shazam compte plus de 100 millions d'utilisateurs à travers le monde, et l'application représente près de 10% des ventes de musique sur Internet. Et s'il en était de même avec le vin ?

Vincod, tout l'univers du vigneron dans un QR Code

Parmi les nombreuses solutions que propose vin.co aux producteurs de vin pour organiser et partager leurs contenus et leurs informations, vincod permet de crer un site mobile e- commerce pour sa cuve ou son domaine et d'éditer automatiquement un QR code qui renvoie dessus (cliquez ici pour regarder la vidéo de démonstration).

Shazam QR Codes Vin Vincod vin.co

Le producteur choisit ainsi lui-même ce qu'il souhaite partager avec ses consommateurs, et enrichit grandement sa contre-étiquette pour immerger l'amateur dans son univers.

A ce jour, 1 300 domaines utilisent déjà le service vincod proposé par vin.co, mais l'annonce faite par Shazam pourrait bien représenter une opportunité extraordinaire pour tout producteur de vin de se rapprocher de son consommateur. 

Infos utiles

Tarif : 5 par vincod (à vie). Offre d'essai 5 vincod offerts.

Vidéo de démonstration : https://youtu.be/S9rQXVCwU08

Site internet : http://vin.co/



LA FAMILLE PERRIN OUVRE UNE BOUTIQUE AU CENTRE DE CHATEAUNEUF-DU-PAPE

Vinternet dans vin+business , vin+perspectives , vinternet , le 01/12/2014 | Lien permanent

Quand la Famille Perrin nous a annoncé l'ouverture d'une boutique à son nom au centre de Châteauneuf-du-Pape, alors que nous venions juste de faire évoluer le site ecommerce, l'idée du point de vente connecté a résonné comme une évidence. 

La solution retenue pour l'équipement du point de vente est LightSpeedPos.

L'intérêt de LightSpeed est d'abord d'être une solution extrêmement robuste pour la gestion du point de vente (gestion des stocks et des appros, logiciel de caisse, CRM).
L'atout maître : le déploiement exclusif en environnement iOS. 
Un abonnement mensuel à 76USD, un iMac, un iPad et le tour est joué!

S'équiper en boutique pour moins de 5KE afin d'offrir à ses clients la même qualité de service que dans un Apple Store, que demandez de mieux?

Le summun est de synchroniser le point de vente avec le site ecommerce.

Pour cela nous avons fait le choix de la solution Shopify, leader incontestable sur le marché des solutions ecommerce.

En moins de 15 jours le site était en place. Graphique, responsive, au top des meilleurs pratiques ecommerce (dont le panier one page), on ne pouvait pas rêver mieux.

vinternet_perrindirect_600_pos.jpg

Un point de vente et un site e-commerce interconnectés : les perspectives, tant en termes de satisfaction client que de potentiel de développement commercial, sont énormes.


Si vous aussi, vous souhaitez passer au commerce connecté, développer la vente multi-canal, n'hésitez pas à nous consulter.



L'avenir est au point de vente connecté!

Vinternet dans vin+business , vin+internet , vin+perspectives , le 08/10/2014 | Lien permanent

Nous en parlions dès 2011 - relire le compte-rendu du séminaire Le VIN 2.0 '11.

Il existe aujourd'hui des solutions techniques fiables et abordables comme LightSpeedRetail qui permet de gérer simultanément les ventes en ligne et en magasin!

laptop-ipad-shoes-mac.png

La solution couplée : back-office pour la gestion des ventes + caisse embarquée sur iPad (dite "POS" pour Point Of Sale) + site ecommerce, l'ensemble synchronisé sur le cloud, à partir de 130 $/mois!

LightSpeed compte déjà plus de 20.000 clients aux USA.

Nous publierons prochainement une étude de cas sur un de nos clients.

Si le sujet vous intéresse, n'hésitez pas à nous contacter.

Wine Business Innovation Summit 2014 à Munich #WBIS

Vinternet dans vin+media+sociaux , vin+perspectives , le 29/01/2014 | Lien permanent

La deuxième édition du Wine Business Innovation Summit organisé par Marc Roisin, Faye Cardwell et Jens de Maere se tenait cette année à Munich.

J'avais beaucoup apprécié l'édition de l'an dernier à Bruxelles qui marquait la nécessité de faire se croiser les dynamiques des #winelovers et des #entrepreneurs. 

C'est que si les wine bloggers, wine geeks et consors sont assez prompts à donner des leçons au monde du vin sur le sujet d'Internet ou de son marketing, il est assez rare qu'il s'ouvrent en retour à en recevoir sur le monde des affaires et l'entrepreneuriat.

Hors si la passion est un élément moteur pour entreprendre, sans création de résultat, point d'entreprise.

Et Marc Roisin incarne fort habilement ce croisement réussit entre passion du vin et esprit d'entreprise.

Par ailleurs, les levées de fond récentes de Vivino (7,9 M d'euros), NakedWines (7,5 M), Drizly (1,64 M) semblent indiquer que le timing est plutôt bon pour se mettre à entreprendre sérieusement...

Au programme de cette année, j'ai particulièrement apprécié :

- le rappel de Jan Kennedy sur les fondamentaux de la création d'entreprise et l'exposé d'Etienne Verbist sur le crowd sourcing (products become services, services become marketplaces, marketplaces build your products)

wbis1.jpg

- la citation de Luiz Alberto (First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win. Mahatma Gandhi) qui donne du baume au coeur.

wbis2.jpg

- les présentations de Arnaud Daphy, Finkus Bripp et Robert Joseph toujours tellements pertinents et justes dans leurs analyses marketing

web3.jpg

- la présentation de Carlos de Jesus pour Amorim m'a vraiment bluffé.

Le moment fort de cette manifestation était évidemment le #WBIS Business Award.

Je participais au jury en tant que gagnant de l'an dernier avec le projet Vincod. au jury cette année : Anne-Victoire Monrozier qui représentait 33entrepreneurs, Robert Joseph, Jan Kennedy (Founder institute) et Etienne Verbist (Crowd Sourcing). La grille de notation additionnait 4 critères notés de 1 à 5 : problem solved, level of innovation, viability/business model, quality of the presentation.

La décision du jury a été unanime pour récompenser le projet Smart Glass de André Ribheiro.

wbis4.jpg

Il s'agit d'un équipement RFID (puce placée sous le verre et récepteur sur la table de l'exposant) qui permet de tracer la parcours d'un dégustateur sur un salon par exemple pour lui envoyer par la suite par exemple des offres commerciales.

André utilise déjà cette solution pour l'organisation de ses Adegga Wine Market.

Il est intéressant de noter que André surfe sur la vague du vin et d'internet depuis un moment déjà. Après son expérience chez Yahoo, il créé Adegga, site communautaire de notation de vins, s'implique au lancement de la EWBC, puis lance le projet AVIN, l'ISBN du vin, tente quelques rapprochements avec Snooth et Vinogusto, puis co-fonde la communauté #WineLover avec Luiz Alberto..Ce sont finalement ses Adegga Wine Market, salons de vente de vin aux particuliers, qui semblent avoir trouvé un marché et il tient à mon avis avec ses SmartGlass une nouvelle perspective de business vraiment porteuse...il me semble que beaucoup d'organisateurs de salons pourraient être preneurs.

Reste à savoir si le produit est brevetable où s'il doit investir massivement pour couvrir le marché rapidement. A voir aussi en termes de choix techniques comment la RFID va évoluer avec l'émergence d'autres solutions sans contact notamment iBeacon.



Voir le site officiel wbis.eu

Le premier #WBIS Business Award décerné à Vincod

Vinternet dans vin+perspectives , le 21/01/2013 | Lien permanent | Vos commentaires (2)

Se tenait ce week-end à Bruxelles, la première édition du #WBIS - Wine Business Innovation Summit

Cette manifestation était organisée par Faye Cardwell, event & PR services, Jens de Maere, Belgianwines.com et Marc Roisin, Vinogusto.com avec le support de André Ribeirinho, Adegga, Jelle De Roeck, blogger, Luis Alerto, #winelover, Marc Vanel, auteur et Michel Vendeneuker, Vinodis. Parmi les sponsors : Acqua Panna, Bordeaux, Brussels Airlines, Sfriso, Vinogusto, Jaillance et le Grenache Symposium.

#WBIS Teaser from Marc Roisin on Vimeo.

Son objectif ? "Encourager les approches nouvelles et innovantes en faveur du développement et de la communication du vin". 

Au programme de nombreux ateliers sur les thèmes de la communication, du business, des médias sociaux, des dégustations et le #WBIS Business Award.


Vinternet | #WBIS | 540x480 | Plein écran | Wine Media Library

Pour le #WBIS Business Award : plus de 50 projets avaient été soumis au vote des internautes, 7 avaient été nominés : Amore Divino, Dyonis, eFarmz, One Glass, Panier Pinard, Tastings with a twist et Vincod. Chacun avait 2 minutes, montre en main, pour présenter son projet aux participants et au jury. 



Au jury : André Ribeirinho, fondateur d'Adegga, François Derbaix, investisseur, Nico Bour, fondateur de Uvinum, Rich Tomko, CEO de Snooth et Robert Joseph, écrivain et consultant, devait voter selon 4 critères : qualité de la présentation, niveau d'innovation, attention portée au consommateur, viabilité du business modèle. 

Le premier prix a été décerné à Vincod, présenté par Philippe Hugon. Un grand merci à tous ceux qui ont voté en ligne pour permettre à Vincod d'être nominé, à tous les participants à la #WBIS pour leurs encouragements et au jury pour son vote. 

Cette marque de reconnaissance nous touche, il récompense des années de travail et nous encourage à poursuivre nos efforts, il conforte aussi tous ceux qui font déjà confiance à Vincod pour la gestion de leurs fiches vin.

LE VIN 2.0 '11 "Vin et mobilité : la nouvelle donne." Le compte-rendu

Philippe Hugon dans vin+media+sociaux , vin+perspectives , le 09/12/2011 | Lien permanent

LE VIN 2.0 édition 2011 a réuni à Paris mardi dernier 76 participants, professionnels du vin et d'Internet, et touché sur twitter 69.701 personnes (Sce TweetReach #levin20).

Nous en publierons la semaine prochaine le compte-rendu. Assurez-vous que vous êtes bien inscrits à notre lettre d'info.

Vous pouvez déjà consulter sur le site officiel des journées LE VIN 2.0 (http://levin20.net) quelques photos de la journée et les slides de toutes les présentations.

Un grand merci à tous ceux qui ont contribué au succès de cette deuxième édition.

Quelques articles déjà parus :

- Jacques Berthomeau sur Berthomeau.com : "Et dire que certaines villes ont refusé les gares : l'Internet mobile n'est pas qu'un joujou pour ado... le Vin 2.0 édition 2011"
- Ryan O'Connell sur ovineyards.com : Le Vin 2.0 2011 in Paris - mobilité
- Miriam Aguiar sur dzai.com.br/2864/blog/osvinhosqueagentebebe : LE VIN 2.0 Edition 2011


Plus d'articles capturés sur Wine Everybody


Vinternet | 540x880 | Wine Media Library

Ils l'avaient annoncé :
- Le Figaro - L'avis du Vin
- Wine Paper
- Vanksen
- Vinocamp
- Vignerons Indépendants du Centre Val de Loire
- Mon Vigneron
- CNCCEF
- iDealWine
- V&S News
-


 

Vin et mobilité : la nouvelle donne. #levin20

Philippe Hugon dans vin+media+sociaux , vin+perspectives , le 30/11/2011 | Lien permanent

levin20_banner.jpg

Smartphones et tablettes tactiles sont en train de révolutionner notre consommation du web. Wine.com, leader mondial de la vente en ligne de vin, réalise déjà plus de 7% de ses ventes sur iPad.

Cerner les enjeux de ces nouveaux usages pour les professionnels du vin, identifier les opportunités, les pièges à éviter, assimiler les bonnes pratiques et savoir comment les mettre en oeuvre chacun à son niveau : c'est l'objectif du séminaire LE VIN 2.0.

L'édition 2011 sur le thème "vin et mobilité : la nouvelle donne" se tiendra la semaine prochaine mardi 6 décembre au Musée de la Chasse (Paris 3ième)

Avec Jacques Berthomeau (berthomeau.com), nous animerons 4 ateliers/débats :

- "Communication du vin et internationalisation" avec Thierry Desseauve, James de Roany (CNCCEF), Olivier Legrand (Inter Rhône) et Laurent Panayoty (Sud de France)

- "Internet, les nouveaux usages : mobilité, géolocalisation, réseaux sociaux et interfaces tactiles" avec Robert Joseph, Sylvain Dadé (SoWine), Ryan O'Connell (O'Vineyards) et Anne-Victoire Jocteur Monrozier (Vinocamp)

- "Dégustation, gastronomie, tourisme : les contenus mobiles" avec Marc Roisin (Vinogusto), Robert Joseph, Gonçalo Caiero (Wine-IS) et Etienne Hugel (Hugel & Fils), Yann le Fichant (Vox inzebox) et Guillaume Hubert (CRT Champagne-Ardennes)

- "Le m-commerce (e-commerce en mobilité)" avec Emmanuel Imbert (vente-privee .com), Lionel Cuenca (iDealWine) et Vincent Deruelle (BleuRoy .com)

Cette journée de formation s'adresse aux professionnels du vin qui souhaitent prendre de l'avance sur les marchés. C'est aussi une opportunité de rencontre privilégiée entre professionnels du marketing du vin et d'Internet dans le cadre somptueux du Musée de la Chasse.

Le nombre de places est limité à 100 participants. Le tarif par participant est de 600 euros (tarif spécial PME/start-up ou blogueur sur demande). Clôture des inscriptions ce vendredi 2 décembre.

Contactez Jennifer Manez par email ou par téléphone au 04 42 90 34 70. Dossier d'inscription à télécharger sur le site officiel levin20.net


Wine Future Hong Kong 2011 #WFHK11 Day #3 : Gary Vaynerchuk, Robert Parker's Tasting "The Magical 20", Wine Future...

Philippe Hugon dans vin+perspectives , le 08/11/2011 | Lien permanent

Dernier jour, au programme :

- "The use of Internet and social media" 
- Dégustation : "The Magical 20" par Robert Parker Jr. 
- "Education Solutions to Influence Public Consumption" 
- "Asian Directions - Palate & Perception" 
- "the future of wine" 

En matinée : 

 L'intervention de Gary Vaynerchuk ("The use of Internet and social media") était évidemment très attendue. Malgré la distance (intervention en vidéo conférence) il est parvenu comme à son habitude (ceux qui étaient à LE VIN 2.0 2010 savent de quoi je parle) à faire vibrer la salle avec beaucoup de conviction sur les enjeux de la mobilité et du mcommerce. L'intervention de Dean Pearson (CEO de Opus One) à ses côtés était un excellent choix. Dean Pearson tous les matins consacrent 1 minute à répondre rapidement aux messages mentionnant Opus One sur Twitter. Un exemple à suivre. 

A noter dans les chiffres préalablement cités par la CEO de Wine Intelligence qui modérait le débat : 62% des chinois utilisent les médias sociaux comme source d'information (contre 13% au UK, 21% aux US et 13% en France). 

La dégustation avec Robert Parker Jr. "The Magical 20" aura été l'événement majeur de cette conférence avec une salle pleine à craquer. Robert Parket Jr. s'impose définitivement en ambassadeur des vins de Bordeaux. Gageons que les 20 châteaux retenus sont promis à un bel avenir...

L'après-midi : 

Yang Lu et Michikatsu Sato ("Asian Directions - Palate & Perception") ont donné tout son sens à l'organisation de cette conférence à Hong Kong en livrant des informations clés sur l'approche gustative sur ce marché. D'abord eu égard à la taille de ce marché le fait qu'on ne peut pas définir un "goût chinois" mais qu'il faut segmenter par région. Se limitant à Shanghai, à considérer comme le marché d'influence, c'est à table que le marché a le plus de chance de trouver sa place. Eu égard aux habitudes alimentaires : les jeunes consommateurs ne peuvent accueillir favorablement que des vins avec une faible acidité, pas trop de tanin et si possible de la douceur. Les vins dits du "nouveau monde" peuvent ici trouver une place même si les bordeaux et la production locale dominent. Vis à vis des consommateurs expérimentés : en dehors de Lafitte, des premiers crus et de la DRC : point de salut... 

Conseils en termes d'approche de ce marché, 3 mots clés : implication, patience et respect. 

En conclusion de la conférence, les enjeux clés identités : plus d'attention portée au consommateur final, le juste positionnement prix, la prise en compte des enjeux climatiques, la perspective d'une récession, l'influence des politiques... 

Il est encore un peu tôt pour moi pour faire un bilan. En tous cas, le fait que Pancho Campo MW et son équipe soient parvenus à réunir autant de professionnels de très haut niveau, à donner à la filière une aussi forte et respectable exposition sur un des rares marchés en pleine croissance...respect. 

Quelques photos, tweets et articles de blogs sur les conférences et la dégustation de cette dernière journée.


Vinternet | WFHE11_03 | 540x540 | Plein écran | Wine Media Library

Tweets et articles sur le hashtag #WFHK11 via Wine Everybody
 
Parmi ces contributions : toujours Grape Wall of China encore et toujours très sarcastique : Wine Future Hong Kong 2011 : Top 20 Tweets, Day Three

--

Je vous donne rendez-vous à LE VIN 2.0 2011. Un format similaire en termes d'approche (réflexion et partage d'expérience) mais de taille beaucoup moins importante (100 places), organisé à Paris (le 6 décembre) et uniquement centré sur le thème de l'internet mobile, clé d'entrée majeure pour renouer avec la relation directe producteur/consommateur.

--
Rendez-vous le 6 décembre à Paris pour la deuxième édition de LE VIN 2.0 une journée de formation et de rencontres entre professionnels du vin et d'Internet, cette année sur le thème "Mobilité, réseaux sociaux et géolocalisation. Comment satisfaire aux nouveaux usages d'Internet? Conquérir des clients mobiles en France et à l'international?". En savoir plus

Wine Future Hong Kong 2011 #WFHK11 Day #2 Part II : then panels on asian market & Jancis Robinson's "Beyond Bordeaux" tasting

Philippe Hugon dans vin+perspectives , le 07/11/2011 | Lien permanent

Cette deuxième journée est définitivement marquée par l'arrivée de Robert Parker. La salle de la Conférence de Presse était pleine à craquer.

Hier nous avions eut droit à 4 conférences :

- "Wine economics and investments"
- "The New World approach"
- "New media, new consumer"
- "Larger scale artisan wines"

Objectivement dans l'ensemble pas grand chose d'étonnant. Hormis les interventions de Simon Tam  ("Wine economics and investments") confirmant l'hégémonie des grandes marques de vins françaises et la poussée du marché des investisseurs, Francis Ford Coppola ("The New World approach"), mythique, et Miguel Torres ("Larger scale artisan aines") présentant "l'ADN" de la famille Torres et dont le leadership en termes d'implication face aux enjeux de l'écologie est incontestable.

La dégustation des vins d'Espagne animée par Pancho Campo MW en a fait railler plus d'un ("Pancho le mégalo"), mais j'avoue que sa session très rythmée - pour chaque vin un spot tourné chez le producteur présentant son vin sur un accord gastronomique - s'inscrivant en rupture avec les traditionnelles dégustations le-nez-et-les-yeux-dans-le-verre était très appréciable.

Aujourd'hui 5 conférences :

- "Looking Ahead--Regions, Varieties, Styles"
- "Doing business and selling wines in Asia"
- "Sparkling Wines Now & Then"
- "Challenges & Opportunities for the Big Boys--Sweet, Fortified, Dessert"
- "New marketing strategies for the wine industry"

La matinée était vraiment très instructive surtout avec Michel Bettane ("Looking Ahead--Regions, Varieties, Styles") identifiant les vignobles proches la mère noire et la chine comme les prochains terroirs à suivre. Debra Meiburg MW, Carl Robinson, Ned Goodwin MW ("Doing business and selling wines in Asia") captivants du fait de leur connaissance du marché asiatique surtout japonais. J'y ai appris entre autres que les critiques ont peu d'emprise au Japon car la critique en direct n'est pas dans la culture japonaise. Dans tous les cas que l'approche de ces marchés est vraiment affaire de spécialistes (méfiez vous des faux experts...).

L'après midi beaucoup moins intéressante hormis Robert Joseph ("New marketing strategies for the wine industrie") qui a présenté avec beaucoup d'enthousiasme l'approche QR Code pour renouer la relation directe producteurs/consommateurs (un enjeux d'ailleurs clairement soulevé en matiné : beaucoup d'actions business-to-business trop peu d'actions business-to-consumer, de vraies places à prendre dans le service/la relation/l'éducation du consommateur final)

La dégustation Beyond Bordeaux de Jancis Robinson très attendue n'a pas déçu. Une sélection très éclectique même si certains des vins fournis n'étaient - selon les dires d'experts - pas toujours au mieux de leur forme.

Quelques photos, tweets et articles de blogs sur les conférences et la dégustation de cette deuxième journée.


Vinternet | WFHK11_0202 | 540x540 | Plein écran | Wine Media Library


Tweets et articles sur le hashtag #WFHK11 via Wine Everybody

Parmi ces contributions : toujours Grape Wall of China très sarcastique : Wine Future Hong Kong 2011: Top 20 Tweets from Day Two

--
Rendez-vous le 6 décembre à Paris pour la deuxième édition de LE VIN 2.0 une journée de formation et de rencontres entre professionnels du vin et d'Internet, cette année sur le thème "Mobilité, réseaux sociaux et géolocalisation. Comment satisfaire aux nouveaux usages d'Internet? Conquérir des clients mobiles en France et à l'international?". En savoir plus

Wine Future Hong Kong 2011 #WFHK11 Day #2 Part I : Robert Parker comes in

Philippe Hugon dans vin+perspectives , le 07/11/2011 | Lien permanent


Vinternet | WFHK11_02 / Tag STAR | 540x540 | Plein écran | Wine Media Library



Wine Future Hong Kong 2011 #WFHK11 Day #1

Philippe Hugon dans vin+perspectives , le 07/11/2011 | Lien permanent | Vos commentaires (2)

Wine Future semble s'imposer comme un rendez-vous majeur des professionnels de la filière. Avec Robert Parker, Jancis Robinson et Francis Ford Coppola en tête d'affiche. Sans oublier Pancho Campo  (MW) qui s'impose ici en ambassadeur des vins espagnols.


Il ne s'agit pas d'un salon professionnel comme Vinexpo, ProWein ou la London Wine Trade Fair, mais plutôt d'un séminaire à base de conférences, comme la Wine Evolution pour ceux qui l'ont connu en son temps.


La première édition avait été organisée en 2009 dans le Rioja car Wine Future est une initiative de la Wine Academy of Spain.


Forcément, pour nous autres français, ça agace.


Mais Sud de France, Gérard Bertrand et Inter-Rhône sont parvenus à prendre le train en marche. Un certain nombre de châteaux bordelais (dont Château Palmer) également invités à la dégustation de leur millésime 2009 avec Robert Parker.


Et il faut s'en féliciter car le marché asiatique est définitivement le marché où il faut être surtout Hong Kong où les importations de vins ne sont pas taxées.


Mais tous ceux qui travaillent sur ce marché m'ont confirmé que c'est loin d'être un marché facile. La barrière de la langue d'abord, la culture, la façon de faire du business, la structure de la distribution (beaucoup de marché parallèle), la taille même du marché, etc...impose non seulement de s'allier avec des partenaires locaux mais aussi et surtout de s'impliquer soit-même énormément.


Tout ça me rappelle l'ouverture des pays de l'Est.


De l'ensemble des débats et surtout des conversations informelles, je retiens que le marché du vin à Hong Kong est surtout porté par la demande de fortunés et d'investisseurs en faveur de quelques grandes marques françaises (Lafite, Latour à Bordeaux, La Romanée Conti en Bourgogne et Champagnes). Et ce n'est pas là du chauvinisme mais bien une réalité. Ces vins sont ici des icônes et l'ascension de leur cote semble n'avoir aucune limite. 


Même si tout le monde a encore en mémoire la bulle internet personne ne sait ou n'ose prédire un retournement du marché. 


En tous cas tout le monde s'accorde à dire que cela constitue l'opportunité d'une croissance appuyée de la consommation de masse. Mais personne ne semble vraiment capable de définir un goût chinois. Si les chinois sont très attentifs à ce qu'ils mettent dans l'assiette, ce n'est pas encore le cas pour le vin. A l'évidence un énorme travail d'éducation à mener.


Reconnaissons ici aux vins d'Espagne de réussir, en organisant cette deuxième édition de Wine Future à Hong Kong, le tour de force de créer l'occasion de mettre leurs vins en lumière. D'autant que cette conférence s'inscrit au programme du Hong Kong Wine & Dine Month autrement plus médiatisée que la semaine du goût en France.


Selon les chiffres officiels Wine Future Hong Kong c'est 1000 participants de 45 nationalités.


Quelques photos de ce premier jour.



Vinternet | WFHK11 | 540x540 | Plein écran | Wine Media Library

Tweets et articles sur le hashtag #WFHK11 via Wine Everybody

Parmi ces contributions : une compilation Storify par Ryan O'Connell Hong Kong Wine Futures 2011 et article de Grape Wall of China sur un ton très sarcastique : Wine Future Hong Kong 2011: Top 20 Tweets from Day One 

--

 
Rendez-vous le 6 décembre à Paris pour la deuxième édition de LE VIN 2.0 une journée de formation et de rencontres entre professionnels du vin et d'Internet, cette année sur le thème "Mobilité, réseaux sociaux et géolocalisation. Comment satisfaire aux nouveaux usages d'Internet? Conquérir des clients mobiles en France et à l'international?". En savoir plus

Mobilité, réseaux sociaux et géolocalisation. Comment satisfaire aux nouveaux usages d'Internet? Conquérir des clients mobiles en France et à l'international?

Philippe Hugon dans vin+perspectives , vinternet , le 20/10/2011 | Lien permanent | Vos commentaires (2)

LE VIN 2.0, c'est une journée de formation destinée aux professionnels du vin qui souhaitent prendre de l'avance sur les marchés. C'est aussi une opportunité de rencontre unique en France entre professionnels du marketing du vin et d'Internet.

Pour sa première édition en 2010, LE VIN 2.0 a réuni plus de 70 professionnels sur le thème « Comprendre le web 2.0 afin de mieux valoriser ses vins et gagner de nouveaux marchés » et touché sur Twitter plus de 925.000 personnes (source TweetReach)


LE VIN 2.0 - Edition 2011 se tiendra le 6 Décembre à Paris au Musée de la Chasse et de la Nature.

Le thème : « Mobilité, réseaux sociaux et géolocalisation. Comment satisfaire aux nouveaux usages d'internet ? Conquérir des clients mobiles en France et à l'international? »


Les objectifs de cette journée sont de :

  • Cerner les enjeux de ces nouveaux usages pour les professionnels du vin et en débattre avec des professionnels réputés
  • Identifier les opportunités nouvelles mais aussi les pièges à éviter à partir d'expériences concrètes
  • Assimiler les bonnes pratiques et permettre à chacun de savoir comment les mettre en oeuvre.

Nous finalisons actuellement le programme et communiquons la liste des intervenants au fur et à mesure de leur confirmation sur le site officiel http://levin20.net.

Le nombre de places étant limité (100 places), nous vous invitons à réserver rapidement. Inscrivez-vous.



La guerre des images : "Vin" versus "Vin (Diesel)" sur Google images saison 2

Philippe Hugon dans vin+media+sociaux , vin+perspectives , le 26/09/2011 | Lien permanent

Nous avions lancé, en mars dernier, un défi à tous les pro du SEO (Search Engine optimization) : 

Parvenir à couvrir la page 1 des résultats de recherche de Google Images sur le mot "Vin" avec plus de photos de "Vin" que de "Vin (Diesel)". 

Les résultats sont plutôt encourageants comme en attestent ces 2 captures d'écran faites à 6 mois d'écart :
vin_vin_diesel_vinternet_google_images.png
Mars 2011 (Recherche "vin" sur Google images)

vin_vin_diesel_vinternet_google_images_02.png
Septembre 2011 (Recherche "vin" sur Google images)

Comme vous pouvez le voir sur la capture d'écran la plus récente : encore quelques photos du célèbre acteur mais globalement l'univers du "Vin" a repris le dessus sur celui de "Vin Diesel"

Ce n'est pas encore gagné. Vin Diesel va peut-être contre-attaquer;-) A ce stade je veux remercier tous ceux qui ont joué le jeu.


En conclure qu'on peut maîtriser son image sur Internet serait un sophisme.

Une chose est sûre toutefois on peut l'influencer. Mathématiquement, accroître la quantité de ses propres informations diffusées c'est gagner en visibilité sur le tout venant donc gagner en influence.

Quelques bonnes pratiques :

- prenez soin de nommer vos photos
- si votre outils de publication le permet leur attribuer un ou des "tags"
- si votre outils de publication le permet attribuez-leur un lien vers une adresse fixe
- publiez en parallèle vos photos sur des plateformes dédiées comme Flickr, Picasa ou autres
- faites des extractions de vos photos publiées directement sur Facebook ou Twitter pour les reintégrer dans votre système
- optimisez votre usage des plateformes liées à vos publications mobiles comme Instagram ou Twitpic ou autres

car in finé il est important que vos photos conduisent à votre site ou du moins qu'elles puissent être attribuées à votre marque.


--


Découvrez Wine Media Library : pour archivez tous vos supports de communication (logos, plaquettes, fiches produit, photos, vidéos, etc.) et les diffuser en temps réel sur toutes les plateformes (web, mobile, réseaux sociaux, etc.)


Vincod promet que votre vin va faire parler de vous

Philippe Hugon dans vin+media+sociaux , vin+perspectives , le 01/06/2011 | Lien permanent

Vincod est une solution professionnelle pour le marketing et la communication du vin, dont nous avons déjà parlé à plusieurs reprises, et pour cause; c'est, avec Wine Everybody, un de nos plus gros investissements en tant qu'incubateur depuis Wine and Co.

Vincod prend aujourd'hui son envol et s'apprête à bouleverser le marché (communiqués de presse à venir : inscrivez-vous à notre e-lettre).

Une première annonce a été adressée aujourd'hui par email aux principaux acteurs du marché.

Si vous n'avez pas encore testé : profitez de l'offre "10 crédits vincod offerts".

vincod_info110601.jpg

Diffuser vos fiches vins instantanément sur Facebook, Twitter, votre site web, des sites partenaires, des blogs, et aussi en mobilité ?

 Avec Vincod, c'est simple, rapide, et l'effet chez vos consommateurs est garanti !

 Pour seulement 5 euros* par fiche, vous disposez de pages mobiles que vous mettez à jour en continu avec vos informations, des commentaires, des vidéos, des articles de blogs...  

Un QR Code est créé pour chaque fiche, que vous pouvez imprimer sur vos contre-étiquettes ou vos documents papiers.  

En bref : un site mobile, un QR Code et une adresse internet raccourcie pour chaque fiche, des fonctions de partage sur les réseaux sociaux = une présentation complète de vos vins qui circule facilement sur tous les supports.

Votre vin fait parler de vous !  

Profitez aujourd'hui de l'offre d'essai 10 crédits Vincod offerts : cliquez vincod.com

Offrez à vos clients et partenaires la meilleure qualité d'information pour accompagner la dégustation de vos vins.

Contact : David Nevot Chargé de mission Vincod

* Tarif en euros HT pour un minimum de commande de 10 crédits vincod soit 50 euros HT. Vos 10 premiers crédits vincod sont offerts.

QR Code est une marque déposée de Kabushili Kaisha Denso (Denso Corporation). Facebook est une marque déposée de Facebook, Inc. Twitter est une marque déposée de Twitter, Inc.


Que votre millésime 2011 soit au centre de toutes les conversations...

Philippe Hugon dans vin+media+sociaux , vin+perspectives , le 20/05/2011 | Lien permanent

Nous l'appelions de nos voeux en début d'année (cf Vinternet Voeux 2011).

C'était une des conclusions majeures de la conférence LE VIN 2.0 (cf. Conclusion LE VIN 2.0 sur SlideShare) : la nécessité pour les professionnels du vin de reprendre le contrôle de leurs informations

Les sites fédérateurs d'amateurs passionnés comme Cellar Tracker, Snooth, WineLog, Vinogusto ou Adegga enregistrent chaque jour des milliers de commentaires spontanés. Sans compter Facebook ou Twitter où de nombreux abonnés partagent leurs découvertes. Des sites de gaming comme Vinpass aux US vont bientôt arriver en Europe pour stimuler encore les contributions du grand public.

Et si vous vous immisciez dans ces conversations la présentation officielle de votre vin. Une fiche unique dont vous contrôlez le contenu? Que les internautes peuvent se transmettre facilement? Que vos partenaires commerciaux peuvent insérer dans leur site?

C'est aujourd'hui possible avec Vincod qui promet que votre vin va faire parler de vous.

vincod_welcome.jpg

L'offre est très active avec un tarif à 5 euros par vincod :

- Un code à barre 2D à placer en contre-étiquette ou sur des annonces presse pour connecter ses clients équipés de smartphone
- Une adresse Internet raccourcie (URL shortener) pour accéder directement à la présentation du vin dans un millésime et dans une langue donnée
- Une page Web dédiée à la présentation du vin optimisée pour une lecture en mobilité et référencée sur les moteurs de recherche
- La page web vin intègre les fonctions essentielles de partage sur les principaux réseaux sociaux
- Une fonction Widget permet aux blogueurs, à des sites partenaires, ou à n'importe quelle agence web, d'insérer la présentation du vin sur son site avec des informations toujours à jour.
- Et enfin un fichier de sauvegarde de toutes ces informations qui restent la propriété du domaine.

Vous pouvez essayer Vincod gratuitement avec l'offre d'essai 10 crédits Vincod offerts.



Foodily : moteur de recherche nouvelle génération dédié aux recettes de cuisine

Philippe Hugon dans vin+internet , vin+media+sociaux , vin+perspectives , le 18/02/2011 | Lien permanent

J'ai découvert hier via Wine Everybody (le moteur de recherche du vin 2.0) un article du Huffington Post : "Foodily: A social Search Engine Just for Food".

J'ai trouvé ce site purement et simplement bluffant et très inspirant. Décriptage :

- L'écran d'accueil, très visuel (façon Bing versus Google) nous positionne d'emblée dans l'univers de la gastronomie. Le widget Facebook est parfaitement installé pour nous positionner dans l'univers du web 2.0. Des suggestions de recettes doublement illustrées (avatar de l'auteur et photo du plat) invitent à la découverte
Capture d'écran 2011-02-18 à 09.52.35.png

- L'écran de résultat est très intelligemment agencé : d'abord une ligne très fine récapitulant les critères de recherche et en suggérant de nouveaux puis une barre de scroll horizontale permettant de prendre la mesure de la quantité de résultats et de les parcourir rapidement avec un mouvement très fluide. Cette disposition permet de donner la place qu'il faut aux résultats qui sont des recettes dont on partage tous la même grille de lecture (cela confirme bien l'intérêt des moteurs de recherche thématiques) : visuel du plat, auteur, notation, liste des ingrédients. Le détail de la préparation s'ouvre dans un volet façon Twitter 2. Toutes les fonctions de partage Facebook sont parfaitement intégrées.

Capture d'écran 2011-02-18 à 09.53.40.png

Les recettes jusqu'à un certain niveau de détail renvoient à leurs auteurs et l'on comprend bien qu'il s'agit la d'un méta-moteur (moteur de recherche agrégeant d'autres moteurs de recherche)

La qualité de la présentation, le confort utilisateur pour la manipulation du contenu (on peut au fur et à mesure de ses consultations de résultats affiner ses critères de recherche genre "n'afficher que les recettes sans cet ingrédient"), le sentiment immédiat d'avoir trouvé la un outils vraiment utile pour arrêter de perdre du temps à googlizer, confirme la pertinence de moteurs de recherche thématiques.

Evidemment je ne peux m'empêcher de penser à des partenariats à faire avec des sites de ce type sur notre marché le vin : genre proposer pour chaque recette les accords mets et vins. Un partenariat qui se soldera probablement par un deal publicitaire. Il faut bien que ce type de moteur de recherche trouve son économie face à Google.

Visitez le site Foodily et dites moi ce que vous en pensez.

--

Sur notre marché le vin : A date nous avons pu identifier 2 moteurs de recherche thématiques à découvrir :
- Able Grape, dans la veine de Google et Yahoo, mais dont le contenu a été trié manuellement pour ne garder que des contenus "officiels" (ce qui évite le problème des "fermes des contenus" qui mettent en danger Google)
- Wine Everybody plus inspiré par Netvibes, Wikio et Huffington Post ne traitant que du contenu web 2.0

Si vous avez d'autres références, n'hésitez pas à commenter.

Sur le modèle de Foodily on pourrait imaginer un moteur de recherche dédié aux commentaires de dégustation...


LE VIN 2.0 : "Comprendre le web 2.0 pour mieux valoriser ses vins et gagner de nouveaux marchés"

Philippe Hugon dans vin+media+sociaux , vin+perspectives , vinternet , le 02/12/2010 | Lien permanent

Il reste encore quelques places disponibles pour assister la semaine prochaine à cette journée de conférences et de formations qui réunira à Paris au Musée de la Chasse et de la Nature une centaine d'acteurs clés du vin et du web 2.0 sur le thème : "comprendre le web 2.0 afin de mieux valoriser ses vins et gagner de nouveaux marchés".

LEVIN20_SEMINAIRE.jpg

Parmi les intervenants à ce séminaire qui est une première en France : Gary Vaynerchuk, figure emblématique du web 2.0, entrepreneur passionné et passionnant, fondateur de Wine Library TV et auteur du best-seller «Crush It! Why now is the time to Cash in on Your Passion», Jacques Berthomeau, auteur du blog Vin & Cie et auteur du rapport «Cap 2010, le défi des vins français» et Thierry Desseauve, rédacteur en chef pendant 15 ans de la Revue du Vin de France, fondateur en 1996 avec Michel Bettane du guide des meilleurs vins de France, puis en 2005 de BettaneDesseauve.com puis Le Grand Tasting, entre autres.

La journée de CONFERENCES ET FORMATION commence à 9 h (accueil des participants à partir de 8h30) dans l'auditorium.

Les différents thèmes abordés durant la journée:

« Qu'est-ce qui a changé en 15 ans ?»
Pour commencer la journée, nous ferons le point sur ce que l'Internet a changé dans le monde du vin en 15 ans. James de Roany (Président de la commission Vin & Spiritueux de la CNCCEF) présentera son rapport "Le marché du vin à l'horizon 2050" puis Jacques Berthomeau, auteur du blog Vin&Cie, le point sur son rapport "Cap 2010, le défi des vins français". Bernard le Marois (CEO de Wine and Co) et Lionel Cuenca (co-fondateur de iDealWine) qui comptent parmi les précurseurs du e-commerce du vin en France tireront les leçons des années passées et les perspectives pour l'avenir.

« Le bloggeur va-t-il détrôner Parker?»
Sujet polémique nous le traiterons ici sans chercher à opposer édition papier et numérique mais comprendre la place du consommateur en tant que prescripteur. Sylvain Dadé (co-fondateur de l'agence SoWine) présentera les résultats du baromètre SoWine/SSI sur la place des réseaux sociaux dans le comportement des consommateurs de vin en France en introduction des présentations de 2 blogueurs français Fabrice Le Glatin (enseignant et auteur du blog VinsurVin et cocréateur de l'application Winetage sur iPhone) et Emmanuel Delmas (sommelier de profession et auteur du blog Sommelier-vins.com). Antonin Iommi-Amunategui (animateur du site de notation Vindicateur) présentera les principes d'un guide conçu à partir des notations des consommateurs et Marc Roisin, fondateur de Vinogusto, les enjeux et perspectives pour les sites communautaires à l'échelle européenne.

« Pourquoi changer? »

Figure emblématique du web 2.0, entrepreneur passion et passionnant, fondateur de Wine Library TV et auteur du best-seller "Crush it! Why nos is thé time to cash in on Your Passion" répondra à touts les questions des participants sur le thème du changement, des modes de communication, de consommation et de vente dans le monde du vin. Get ready to interact, in english please!

Au déjeuner nous dégusterons La Vieille Ferme rouge 2009 (Perrin & Fils)

« La prise de parole sur les réseaux sociaux - la communication conversationnelle»
Après les débats du matin, nous passerons dès la fin du déjeuner à la pratique. Mélanie Tarlant (Champagne Tarlant) partagera son expérience en tant que blogueuse et bien plus sur les réseaux sociaux pour la maison familiale, Anne-Victoire Monrozier (Miss Vicky Wine) livrera les trucs et astuces qui lui ont permis en moins d'un an de gagner autant de visibilité. La présentation de François Desperriers (cocréateur du blog BourgogneLive) qui est parvenu en moins de 9 mois à atteindre une part de voix très enviée sur les réseaux sociaux nous communiquera ses clés de succès. Yair Haidu (ancien directeur de Riedel et fondateur de Haidu.net) nous présentera des opportunités qui s'offrent aujourd'hui aux professionnels du vin pour reconquérir leurs consommateurs.

« Développer ses ventes avec les réseaux sociaux - le e-commerce de proximité»
Sur le thème du développement des ventes s'appuyant sur les réseaux sociaux : Ryan O'Connell (Domaine O'Vineyard et blogueur Love That Languedoc) nous expliquera comment il est parvenu à émerger en Languedoc et développer ses ventes. Jean-David Camus (Monogramme) nous livrera les clés de succès de la stratégie web 2.0 menée pour la Maison Bichot en Bourgogne. Rowan Gormley, ex-directeur de Virgin Wines, fondateur de NakedWines, nous présentera son approche gagnante dans la vente de vin sur les réseaux sociaux en grande bretagne (in english please). Enfin Thierry Desseauve, rédacteur en chef pendant 15 ans de la Revue du Vin de France, fondateur en 1996 avec Michel Bettane du guide des meilleurs vins de France, puis en 2005 de BettaneDesseauve.com puis Le Grand Tasting, entre autres, nous livrera les clés de sa stratégie sur les médias numériques.

Wine Library TV spécial LE VIN 2.0
A l'heure du goûter : en exclusivité une édition spéciale de Wine Library TV animée par Gary Vaynerchuk avec les vins du Live Tasting


« Ces nouvelles technologies qui changent notre rapport au vin »

Nous terminerons la conférence avec la présentation par Julien Pichoff (cofondateur de TasteAWine) de l'application iphone qui permet aux consommateurs d'archiver et diffuser leurs commentaires de dégustation puis Eliott Reilhac (Distribeo) de l'application mobile conçue pour Monoprix et les leçons à en tirer pour les professionnels du vin et de la distribution. Yann Le Fichant (ZeVisit.com) et Fabien Vignal (Inter-Beaujolais) nous expliquerons leur démarche innovante en termes de création de contenu sur les nouveaux médias : podcasts, mobile, ipad, et la mesure de résultat. Grégoire Japiot (cocréateur des VinoCamp et community manager pour EcceVino) présentera la démarche originale du Vinocamp pour favoriser l'innovation dans le secteur.


Pour vous inscrire, il faut compléter et nous renvoyer la fiche d'inscription depuis le site officiel http://levin20.net


Pour clôturer la journée nous organisons à partir de 19h30 dans la salle voutée Mongelas un LIVE TASTING à savoir une dégustation de vin diffusée en temps réel sur l'internet.

Parmi les vins dégustés :
- Champagne Delamotte Brut (Maison Salon Delamotte)
- Château Sainte Roseline Cuvée du Prieure en rouge 2009 et rosé 2007
- Charles Joguet Les petites Roches 2008
- Domaine O'Vineyards O'Syrah 2005
- Maison Bouachon (Skalli) La Tiare du Pape Chateauneuf du Pape 2007
- La Butinière AOC Limoux Rouge 2007 (Anne de Joyeuse)
- Alter Ego 2000 (Château Palmer)

Nous réservons quelques entrées si vous êtes wine blogger, restaurateur, caviste à Paris pour participer à la dégustation. Nous contacter.

Nous avons mis en place en place un dispositif en ligne pour permettre à tout le monde de pouvoir suivre la dégustation en temps réel :
- rejoigniez la page facebook LIVE TASTING LE VIN 2.0 vous pourrez y suivre les dégustations et y poster vos commentaires
- sur Twitter : suivez le hashtag #levin20 et participez aux conversations
- pour noter les vins vous pouvez vous inscrire (c'est gratuit) sur Cellar Tracker, Vinogusto, Taste A Wine, Tweet A Wine
- un carnet de dégustation sera remis aux participants avec pour chaque vin l'identification de son VINCOD afin d'offrir un accès instantané à la présentation du vin par le producteur et un point de départ pour le commenter

LEVIN20_LIVETASTING.jpg


Si vous voulez suivre tout ce qui sera publié sur cet événement sur le web 2.0 : vous pouvez vous abonner (gratuitement) au site Wine Everybody qui retransmet en (quasi) temps-réel les posts, tweets, statuts facebook, videos, photos parmi plus de 2.000 sources d'information sélectionnées. En direct à l'adresse http://www.wineeverybody.com/levin20



Un chef dans votre cuisine, à quand un sommelier?

Philippe Hugon dans vin+media+sociaux , vin+perspectives , le 24/09/2010 | Lien permanent

Alors que Masterchef sur TF1 et le Combat des Régions sur M6 se bagarrent notre temps de cerveaux disponible sur nos grands écrans plats, d'autres cherchent à pénétrer notre vrai temps de présence en cuisine.

Nous avions découvert avec enthousiasme en 2008 le projet Yummy Kitchen Connect puis en 2009 l'offre QOOQ, un écran tactile innovant, conçu pour la cuisine, intelligent et connecté : un chef dans votre cuisine pour 12,95 euros/mois!.

Les applications iphone ne sont pas en reste et déclinées ou spécialement conçue pour l'iPad donnent à ce marché un nouvel élan.

cuisinevisuelle.png
La qualité des ambiances, le soin apporté aux images, les effets de manipulation tactile stimule les sens. Le lien kinesthésique est un rapport parfait pour ce type de contenu.

Nul doute qu'avec l'arrivée de nouvelles tablettes tactiles à des prix plus abordables nous aurons bientôt tous la possibilité d'avoir en cuisine notre "e-livre de cuisine" ou notre "e-chef personnel".

Reste à savoir comment le sommelier saura s'inviter dans la cave.

En attendant Edonys.TV

Philippe Hugon dans vin+media+sociaux , vin+perspectives , le 27/07/2010 | Lien permanent

Vous êtes fan du manga "Les gouttes de Dieu" de Agi Tadashi - dont nous avions rapporté un extrait en version originale en avril 2009 ("La goutte de Beaucastel") ? Vous allez adorer la version TV intitulée "Kami no Shizuku"!

En attendant que ce soit diffusé sur Edonys TV, la chaîne internationale des vins : retrouvez sur la chaîne DailyMotion de Tsukushi-San, en VO sous-titrée en français, le premier épisode découpé en 4 parties (1, 2, 3 et 4) suivi du second également découpé en 4 parties (1, 2, 3 et 4). Pour la suite il va falloir commander le DVD sur le site officiel.


Kami no Shizuku 01 parti 1
envoyé par tsukushi-san. - Regardez plus de films, séries et bandes annonces.

Merci à BourgogneLive pour plusieurs sources d'information additionnelles sur le sujet notamment sur Journal du Japon : "Kami no Shizuku : la première gorgée vous perdra-t-elle?" Lauréline Lalau à propos de la série TV, "Les Gouttes de Dieu : in vino veritas" par Thomas Hajdukowicz à propos du manga original
.

Nous attendons aussi avec beaucoup d'impatience la suite de la première vidéo de la série diffusée sur Foog.tv et CuisinerEnLigne intitulée "Le vin a changé ma vie" avec Alain Senderens.

Là c'est de l'authentique qui vous prend aux tripes. On est vraiment fans!




Il en faut pour tous les goûts. Impatients de lire vos commentaires...



Le vin favorise les conversations...et la bouteille dans tout ça?

Philippe Hugon dans vin+media+sociaux , vin+packaging , vin+perspectives , le 20/05/2010 | Lien permanent | Vos commentaires (2)

Le vin favorise les conversations, c'est une évidence, et ça ne date pas d'hier.

Ce qui est intéressant quand on se situe dans l'univers des réseaux sociaux c'est que quand on dit "le vin favorise les conversations" on ne fait plus référence à la dimension anxiolitique mais simplement on fait qu'on recense une quantité phénoménale de conversations sur le vin.

Je ne fais pas référence aux pages indexées par Google (plus de 173 millions pour le terme "wine" tout de même!) car elles appartiennent déjà au passé mais aux milliers de pages nouvelles qui sont créées chaque jour sur des blogs, des forums, facebook, twitter and co.

Cruvee et Wine Everybody enregistrent à eux deux plus de 10.000 conversations nouvelles chaque jour parmi des sources clairement identifiées d'amateurs et professionnels du vin.

Ce nombre de conversations qualifiées serait encore plus important si on enregistrait les conversations des consommateurs directement qui publient de temps à autre sur Facebook ou autres un mot sur une bonne bouteille qu'ils ont bu.

Ce qui est paradoxal c'est qu'il est très difficile de lier toutes ces conversations au vin lui même.

De nombreuses initiatives ont été lancées pour tenter de faire le lien. Stickybits est probablement la plus excitante mais suppose que la bouteille ait un code barre. Le QR code déjà largement diffusé (TagdeVin, WineTag, WineMediaLibrary) est une solution aussi mais suppose également l'ajout d'un marquage sur l'étiquette. AVIN propose de coupler avec un système de numérotation. Vinitag expérimente depuis un moment déjà les bouteilles marquées avec des puces RFID. Des projets en NFC sont à l'étude.
WINEfindr lui "reconnait" l'étiquette de la bouteille que vous avez pris en photo. Voyez la présentation de Richard Ross à la London International Wine Fair



Téléchargeable sur iTunes, l'application vous propose la liste des marchands en ligne ou physique pour passer commande. Et on n'est plus au stade de la démo : la chaîne de magasin Tesco en Grande Bretagne le propose gratuitement à ses clients. Google propose une solution de reconnaissance d'étiquette pour Android

En fusionnant WINEfindr et Stickybits on obtiendrait l'application parfaite qui reconnaît l'étiquette, vous présente le vin, les commentaires, les expériences d'autres consommateurs et les marchands pour commander.

Si vous êtes en train de retravailler vos étiquettes : pensez-y. Testez la "facilité de lecture" de votre étiquette en reconnaissance optique, prévoyez des espaces sur l'étiquette ou en contre pour d'eventuels marquages, voyez si dans le process d'embouteillage l'ajout de puces RFID ou NFC est envisageable, etc.

Sur un marché aussi émergeant que celui là - et sur un marché aussi concurrentiel que celui du vin où tout est bon à prendre pour émerger - c'est maintenant qu'il y a des places à prendre. Au pire vous y gagnerez en parts de voix.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à me contacter par email ou sur twitter @vinternet

Au fait si tous ces sujets autour des technologies émergentes qui peuvent être appliquées au monde du vin vous intéressent : inscrivez-vous au VinocampParis2010
Remerciements à @gregoire @VickyWine @egadenne

Amazon Kindle, vin, media, perspectives

Philippe Hugon dans vin+media+sociaux , vin+perspectives , le 06/04/2009 | Lien permanent

159175-kindle2-350_original.jpgUn couple d'amis nord-américain m'a fait découvrir ce week-end le livre électronique d'Amazon Kindle 2 (voir présentation vidéo Kindle2 sur Amazon).

J'avoue que j'étais jusqu'à maintenant assez sceptique sur le concept même de livre électronique...plus maintenant.

J'ai vraiment été très impressionné pas seulement par la beauté de l'objet mais surtout le confort de lecture, la facilité d'utilisation.

Ce bel objet (360 USD tout de même) et surtout son catalogue (250.000 livres à date) n'est malheureusement accessible (pour l'instant) que pour les résidents US (adresse et carte bleue US).

Déjà plus d'un millier de Kindle Books sur le vin (voir catalogue vin Amazon Kindle Store) et un Kindle blog (Celebrate Wine sur abonnement à 0,99 USD/mois).

Espérons que lorsque le Kindle sortira en France, nous serons prêt à y porter nos contenus francophones vin, qu'il s'agisse de livres, magazine ou blogs.

Opportunités à saisir pour les éditeurs.

Le minitel fait de la résistance

Philippe Hugon dans vin+perspectives , le 17/02/2009 | Lien permanent

Les courbes d'audience du 3611 et de pagesjaunes.fr se sont croisées en 2003. France Télécom devait fermer le 3611 fin mars mais a finalement du renoncer devant la pression des éditeurs de services et des utilisateurs. Il resterait encore 1 milion de minitel en service et surtout : le kiosque aurait encore permis de dégager un chiffre d'affaires de 100 millions!

L'enquête Agrinautes 2008 révèle que 10% des éleveurs, qui sont pourtant équipés d'un accès internet, utilisent encore le minitel.

Deux articles et beaucoup d'autres encore à lire sur l'excellent blog de Christian Gentilleau : Minitel : France télécom ferme le 3611 en mars, mais 10% des éleveurs Agrinautes l’utilisent encore. et Non, l’annuaire électronique sur Mininel, le 3611, n’est pas mort. France Télécom revient sur sa décision.

 


Les ventes en ligne ont progressé de 29% en 2008!

Philippe Hugon dans vin+perspectives , le 06/02/2009 | Lien permanent | Vos commentaires (1)

Selon l'étude publiée récemment par la FEVAD, les ventes en ligne ont progressé de 29% en 2008 pour atteindre 20 milliards d'euros. Le communiqué de la FEVAD est ici

Publiant confointement l'étude Médiamétrie/NetRatings est riche d'enseignement sur l'évolution du profil des acheteurs qui sont aujourd'hui plus de 22 millions en ligne.

Pour vous accompagner dans le développement de vos ventes en ligne sur le marché du vin, n'hésitez pas à nous contacter.

Parmi nos réalisations récentes proposant l'achat en ligne, 4 approches bien distinctes : Caves Notre Dame, le spécialiste des vins du Sud de la France, Champagne Boizel, qui propose en exclusivité en ligne son Joyau de France millésime 1995, Famille Quiot, avec une large gamme de vins issus de la vallée du Rhône et de la Provence, Camille Cayran, qui vous propose les vins du terroir de Cairanne et ses alentours.

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.


© Vinternet Tous droits réservés. Mentions légales - L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.